La culture, nouvel outil diplomatique ?