Après le dollar, l’euro ?