Europeana - Google

 Quel modèle européen de numérisation du patrimoine ?

 L’offre qu’a faite Google à la Bnf a relancé le débat sur la numérisation du patrimoine culturel français et européen. Le géant de Mountain View propose de scanner gratuitement les collections de la BNF et de les rendre accessibles en ligne, mettant pour ainsi dire le rêve de bibliothèque universelle à portée de souris. L’ancien président de la Bnf, Jean-Noël Jeanneney, a dénoncé un risque d’hégémonie culturelle, et une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. La France, chef de file des pays francophones et européens en matière de numérisation, ne verrait-elle pas sa politique culturelle ridiculisée ? Mais Europeana offre-t-elle une alternative à Google? Peut-on réunir un moteur de recherche et un portail, une bibliothèque à vocation patrimoniale et une grande librairie en ligne, au niveau européen ? Le GBF se réunit le 12 décembre pour examiner le projet Europeana, les atouts du projet et ses faiblesses.

Sur ce thème, nous discuterons avec les invités suivants :
- Julien Cantegreil, juriste, enseignant-chercheur à l'ENS-Ulm, directeur de la programmation d’En Temps Réel.
- Arnaud Beaufort, directeur général adjoint, Bnf.
- Jean-Noël Jeanneney, historien, ancien ministre et ancien président de la Bnf. Chef de file de la résistance aux appétits de numérisation du géant californien, depuis la publication de Quand Google défie l'Europe : plaidoyer pour un sursaut, Mille et une Nuits, Paris, 2005.
- Edouard Geoffrois, expert en traitement automatique du langage à la Direction Générale de l’Armement, directeur technique du programme Quaero.
- Rémi Gimazane, conservateur de bibliothèque à la Direction du Livre et de la Lecture, Ministère de la Culture.
- Santiago de la Mora, Head of Print Partnerships, Google.
- Francis Pisani, journaliste indépendant résidant en Californie, correspondant de plusieurs quotidiens nationaux pour les technologies de l’information, blogueur sur transnets.
Animation : Marc Foglia, agrégé de philosophie et consultant pour les discours auprès du Président du Sénat, s’intéresse aux mutations de la culture sous l'effet des nouvelles technologies. Il a publié un livre de réflexions sur Wikipédia, média de la connaissance démocratique ? Quand le citoyen lambda devient encyclopédiste (Fyp, 2008).
 
50,00€

Dîner avec Edouard Tétreau, auteur de "Entre G2 et G20, l'Europe face à la crise financière"

Entre G2 et G20, l'Europe face à la crise financièreLe Groupe des Belles Feuilles invite Edouard Tétreau, Directeur de la Recherche d’AXA Private Equity, autour de sa Note pour l'Institut Montaigne : "Entre G2 et G20, l'Europe face à la crise financière"

Jeudi 3 décembre à 20h30 - Restaurant "Au Petit Riche", 25 rue Le Peletier, 75009 Paris (métro: Richelieu Drouot ou Le Peletier).

35,00€

Voyage d'étude à Berlin

Il y a vingt ans, le mur de Berlin tombait et le monde basculait dans l’euphorie d’une fin de siècle hollywoodienne. Pendant dix ans, on a cru à un « happy end » de la guerre froide et à la victoire du moins mauvais des systèmes. Le capitalisme humaniste et les valeurs universelles de la démocratie seraient les deux « mamelles » d’un monde unifié. Le racisme était à jamais enterré en Afrique du Sud et Bill Clinton obtenait une poignée de main historique des frères ennemis du Proche-Orient… fin de l’histoire ?  

0,00€

20 ans après la chute du Mur - "Destroy Party" - 9 Novembre - Paris

A l'occasion du 20ème anniversaire de la chute du mur de Berlin et du 121ème anniversaire de Jean Monnet, l'association Jean Monnet Spirit et le Groupe des Belles Feuilles ont organisée une "Destroy Party", lundi 9 novembre 2009 à 20h, rue Leopold Bellan, Paris 2e.

Fourni : Musique, boisson, violoncelle, pioche, mur.

A fournir : amitié franco-allemande, huile de coude.

0,00€

Petit-déjeuner - "La coopération fiscale en Europe" avec Michel Aujean

Petit-déjeuner - "La coopération fiscale en Europe"

Avec Michel Aujean, ancien directeur des analyses et politiques fiscales à la Commission européenne

"Chez Angelina", 226 rue de Rivoli, Paris 1er

20,00€

L'an 2020 : comment motiver les jeunes pour la coopération franco-allemande ?

En 2009, comme il y a 20 ans, les relations franco-allemandes gardent une place primordiale dans la politique des deux pays et en Europe. Si l’utilité de ces relations bilatérales demeure, le monde autour, tant européen qu’international, a profondément changé et l’ouverture sur d’autres partenaires s’est accrue. Dans ce contexte, comment motiver les jeunes pour la coopération franco-allemande dans une décennie ?

Sur ce thème, nous discuterons avec les invités suivants :

- Béatrice ANGRAND: Secrétaire générale de l’OFAJ (Office franco-allemand pour la Jeunesse), précédemment conseillère du Président d’ARTE et Directrice de l’Institut français de Rostock.

- Olivier BRETON: Directeur de la publication du newsmagazine « Paris-Berlin », président de l’agence AllContents et ancien Directeur associé de Publicis Consultants.

- Wolfram VOGEL: Directeur du bureau de Paris de l’Institut franco-allemand (DFI) de Ludwigsburg. Chercheur en sciences politiques.

- Animation : Bernhard von WEYHE, « esprit franco-allemand » depuis toujours, aujourd’hui en poste à la communication de l’Agence spatiale européenne (ESA).

50,00€

Au-delà des effets d’annonce prédisant la fin des paradis fiscaux, quelle coopération fiscale en Europe ?

"Au-delà des effets d'annonce prédisant la fin des paradis fiscaux, quelle coopération fiscale en Europe?" 

Rendez-vous à 9h au Sénat, 15 rue de Vaugirard, Paris 6.

 Programme de la matinée:
  9h - 9h30 : petit-déjeuner
  9h30 - 12h30 : discussions
  12h30 - 14h30 : déjeuner

50,00€

L'espérance européenne de Jean Guyot

A l'initiative de Paul Jaeger et de Christophe Clarenc, le GBF a publié en juin 2009 "L'espérance européenne de Jean Guyot". Il s'agit des compte-rendus de 4 séances de travail organisées en 2007 au siège de la Fondation Hippocrène et des documents d'archives que ces séances ont permis d'évoquer. Ce vaste travail retrace notamment les liens unissant Jean Guyot avec le Groupe des Belles-Feuilles. Ils sont particulièrement évoqués dans un papier de référence rédigé par Grégoire Postel-Vinay. Un grand nombre d'anciens du GBF ont participé à ce travail : Benjamin Chassaing, Stefan Collignon, Jean Daviot, David Harrison, Alessandro Giacone, Michel Grabar, Frédéric Lemoine, Alexis Merville, Fanny Picard, Chenva Tieu, Pascale Thumerelle, Boris Walbaum, Philippe Ward, Stéphane Witkowski...

Syndiquer le contenu