L'Europe, déesse nue

par : 
Frédéric Allemand

Europe est une déesse nue. Le nouveau parement constitutionnel, dont elle fut revêtue en décembre 2009 à Lisbonne, et que le dernier Conseil européen vient de rapiécer, n'éblouit que les crédules. (...)

Article paru dans La Croix, le 21 décembre 2010

La culture, nouvel outil diplomatique ?

La troisième séance du cycle de formation 2010-2011 aura lieu samedi 11 décembre de 9h00 à 12h30 au Bistrot de Paris (33 rue de Lille, 75007 Paris). Elle sera suivie d'un déjeuner.

Nous avons décidé de consacrer notre séance à la question de la mutation de la notion de culture et, plus largement, celle de politique culturelle, comme instrument de politique étrangère. A l’heure de la mondialisation et de la croissance du « soft power », nous voulons questionner la notion de diplomatie culturelle.

50,00€

Dernière bataille pour le thon rouge ?

La deuxième séance du cycle de formation 2010-2011 aura lieu samedi 20 novembre de 9h à 12h30 au Bistrot de Paris (33 rue de Lille, 75007 Paris).

50,00€

Petit-déjeuner sur la situation en Islande

Gunnar Haraldsson, grand économiste islandais, et Michel Sallé, spécialiste de l’Islande contemporaine, seront les invités du prochain petit-déjeuner du Groupe des Belles Feuilles, le lundi 8 novembre 2010, de 8h à 9h30.

20,00€

La PAC : un domaine stratégique à renationaliser ?

par : 
Frédéric Allemand

D’ici fin 2012, la plus ancienne des politiques communautaires sera révisée. La définition d’un nouveau cadre financier pluriannuel couvrant la période 2007-2014 impose une réflexion sur l’emploi des crédits budgétaires affectés au secteur agricole. Comme à chaque fois, les débats revitaliseront les clivages entre les Etats membres selon le niveau de leur contribution au budget, l’importance de leur main d’œuvre agricole respective, le niveau de productivité. La dernière réforme de la PAC est intervenue en juin 2003.

La révision des perspectives budgétaires européennes pour la période 2014-2020 : la solidarité en suspens

par : 
Frédéric Allemand

Etablie en 1988 sous l’impulsion de la présidence Delors, la programmation budgétaire pluriannuelle fixe l’évolution du budget de l’Union sur une période de 7 ans, ainsi que l’évolution globale des différentes rubriques budgétaires. D’un montant total de 975 milliards d’euros en crédits d’engagements sur la période 2007-2013, l’exercice actuel fut adopté en décembre 2005 de façon peu consensuelle entre les Etats membres. Les clivages portèrent sur le volume du budget, sur les politiques à soutenir de façon prioritaire (politique de compétitivité et de croissance / PAC), sur l’évolution de la politique de cohésion.

La sécurité énergétique européenne : le triangle France, Allemagne, Russie

par : 
Frédéric Allemand

 La stratégie de renouveau de la puissance politique et économique russe conduite par Vladimir Poutine s’est traduite par la prise de contrôle d’une large partie du secteur énergétique par quelques entreprises liée à l’État russe, dont la principale est Gazprom. La société a cherché à contrôler le prix du gaz et à renforcer son contrôle sur les infrastructures de transit vers son premier marché d’exportation : l’Europe. Durant l’hiver 2004, Gazprom obtient du Président biélorusse d’acheter Beltrangas, propriétaire du gazoduc assurant le transit (Yamal-Europe), après avoir suspendu ses livraisons transitant par la Biélorussie.

L'énarchie européenne

La formation des élites (en affaires) européennes, un monopole du Collège d'Europe ?

La première séance du cycle de formation 2010-2011 aura lieu ce samedi 16 octobre de 9h à 12h30 au Bistrot de Paris (33 rue de Lille, 75007 Paris).

Pour ouvrir son cycle de formation 2010-2011 sur les centres de pouvoir en Europe, le Groupe des Belles Feuilles a choisi de s'interroger sur la formation des élites européennes et de s'attaquer à une idée répandue, celle du monopole éventuel exercé par le Collège d'Europe (Bruges & Natolin) en la matière.

50,00€
Syndiquer le contenu