Groupe Economie de la zone euro

Le groupe Euro s’est constitué au sein du GBF dans un contexte spécial, celui des attaques répétées à l’encontre d’une des plus belles réussites de la construction européenne : la création de l’euro. Celui-ci a permis d’apporter la stabilité monétaire, alors que le début de la décennie 90 avait été profondément marqué par des crises de changes à répétition. Il est devenu également une monnaie internationale, capable de peser face au dollar à l’Ouest, au yuan et au yen à l’Est et de promouvoir une meilleure régulation du système financier international.

Le pilier monétaire de la construction européenne est donc, pour l’essentiel, achevé et réussi. On ne peut cependant pas en dire autant  de la coordination des politiques économiques nationales. Une Europe forte ne peut se passer plus longtemps de ce second pilier, à savoir la capacité à mener des politiques économiques cohérentes entre les Etats.

C’est pour apporter des réponses concrètes à ces problématiques de gouvernance et de conduite des politiques économiques au sein de la zone euro que nous avons créé ce groupe de travail. Pour favoriser la construction du pilier économique, pendant indispensable du pilier monétaire et permettre à l’Europe d’aller de l’avant.

Cette démarche nous parait d’autant plus importante que la zone euro offre une opportunité historique à double titre. D’une part, elle rassemble moins de pays, ce qui facilite l’émergence d’un consensus. D’autre part,  et comme le démontrent ses élargissements successifs, elle est ouverte à tous,  limitant ainsi les risques de désaccords avec les pays non membres.