"La Grèce: un avenir entre parenthèses?"

Le 4 avril 2012, Dimitris Christoulas, pharmacien à la retraite de 77 ans se suicide sur la place Syntagma, face au Parlement. La mort volontaire, comme seule issue pour un homme désespéré de voir ses concitoyens perdre leur dignité à fouiller les poubelles et la jeunesse fuir au loin un pays qu'ils jugent sans avenir...

Depuis 2010, la Grèce suit le destin d'Ulysse: le pays aux "mille ruses statistiques" paraît voué aux gémonies des Dieux pour avoir provoqué l'ineffectivité et démontré la faiblesse du Pacte de stabilité et de croissance (PSC). Fondé sur le bon vouloir des Etats membres et focalisé sur les seuls aspects budgétaires, le PSC considérait l'intégration économique à la manière du Cyclope Polyphème: un regard unique, amputé, fragile par nature. La colère provoquée chez ses partenaires suscita aussi de la pitié à l'égard de la République hellène, pays inventeur de la démocratie et dont l'epsilon marque symboliquement la monnaie unique. En même temps que la zone euro tirait les conséquences de sa myopie passée en réformant en profondeur ses règles de discipline économique, des aides étaient accordées à la Grèce sous condition que celle-ci réalise une cure d'austérité dépassant par son ampleur celles engagées par les Etats membres en vue de l'adoption de la monnaie unique. L'issue de l'Odyssée est bien un retour à l'ordre et la paix au terme de pérégrinations longues de vingt années. Mais Ulysse rentre seul, dans une maison pacifiée par les armes et remise en ordre. Toute la question aujourd'hui posée est de savoir si, à l'instar du héros de la guerre de Troie, la Grèce, son système politique, sa population, aura-t-elle aussi la force de subir deux décennies d'épreuves et de vents contraires?

La séance se déroulera de la façon suivante:

9h00 - Accueil des participants et des intervenants. 

9h15 - Début des débats. Présentation du sujet et des intervenants par Frédéric Allemand, chercheur-juriste, Centre virtuel de la connaissance sur l'Europe, maître de conférences à Sciences Po, l'ENA et HEC

9h20 - Début de la 1ère session: La Grèce dans la crise: situation économique et financière, dispositifs de soutiens financiers

Ce premier temps, technique, sera consacré à la situation économique et financière du pays. Quelle est la réalité des difficultés budgétaires et économiques? quels  dispositifs ont été mis en place à ce jour? quelles mesures ont été prises par les deux derniers gouvernements et quel est le degré de mise en oeuvre de ces mesures en pratique? Quel est l'état des négociations avec les créances privés? existe-t-il un risque véritable d'un défaut total de la Grèce et si un tel événement se réaliserait, quelles en seraient les conséquences?

9h20 - Alexandra Estiot, Deputy Head - OECD Countries Research, Direction des études, BNPParibas

9h40 - Francesco Martucci, professeur de droit public, Université de Strasbourg

10h00 - Débat avec la salle

10h30 - Pause Café

11h00 - Début de la 2ème session: Les Grec/ques dans la crise: situation sociale et devenir sociétal.

Le deuxième temps s'attachera aux problématiques sociales et sociétales et s'intéressera aux Grecs eux-mêmes, plutôt qu'aux données statistiques. Quel est l'état d'esprit des populations actuellement? Quelle part à la résignation et à l'opposition (manifestation, hausse de la fraude ou du refus de payer, cf. blocage des péages)? Quel impact sur l'unité du pays, entre les populations aisées et les autres? Quel regard est porté sur la politique et les politiques? Quel jugement porté sur l'appartenance de la Grèce à la zone euro et à l'Union européenne? Quels effets de la crise sur le paysage politique grec: assiste-t-on à une montée des courants extrêmistes? (cf. représentation de l'extrême droite au conseil municipal d'Athènes et dans l'actuel gouvernement; radicalisation et violence des mouvances anarchistes).

11h00 - Michel Cacouros, président de la Communauté hellénique de Paris (en attente de confirmation)

11h20 - Fabien Perrier, journaliste, envoyé spécial à Athènes du journal L'Humanité

11h40 - Débat avec la salle

12h15 - Fin des débats

La séance aura lieu le 14 avril de 9h00 à 12h30 au Bistrot de Paris (33 rue de Lille, 75007 Paris).
 http://g.co/maps/ng36c. Elle sera suivie d'un déjeuner.

Une exposition sur l'Odysée d'Homère est actuellement présentée en ligne sur le site de la Bibliothèque nationale de France: http://expositions.bnf.fr/homere/index.htm