Et pourtant, elle tourne

Samedi, 17 Avril, 2010 - 09:00 - 14:30

Galileo : où en est le GPS européen ?

Galileo est aujourd’hui le principal projet industriel de l’Union européenne. Il est aussi son premier grand programme d’infrastructure. Son objectif est stratégique : affranchir l’Europe de sa dépendance à l’égard du système militaire américain GPS. Lancé en 2000, le projet associe l’Union européenne, l’ESA, les Etats et le secteur privé dans le cadre d’un partenariat public-privé doté d’un budget de plus de 4,9 milliards d’euros.

D’ampleur inédite, le programme a rapidement été confronté à des difficultés techniques, politiques et institutionnelles. La coopération public-privé initialement prévue s’est avérée complexe. En 2007, le financement du projet a été remis à plat. Un retard de 5 ans sur le planning initial a été enregistré. En dépit des aléas, la construction des premiers satellites a été lancé et le système européen de navigation par satellite devrait être opérationnel à l’horizon 2014.

Au cours de cette séance du GBF, nous verrons en quoi Galileo est emblématique de la nouvelle politique spatiale européenne, consacrée par le Traité de Lisbonne (modèle de partenariat public-privé, nouveaux rapports entre les institutions communautaires, ouverture du spatial vers les applications de défense, …) et nous chercherons à en analyser les enseignements pour les prochains grands projets industriels de l’Union.

Intervenants
- Jacques Barrot, Membre du Conseil constitutionnel, ancien Vice-Président de la Commission européenne, ancien ministre des Transports
- Alain Bories, Directeur de la stratégie et du business development d’OHB Technology, Directeur général du bureau de Paris
- Diego Canga-Fano, Chef adjoint du Cabinet du Commissaire à l'Industrie et l'Entreprise
- Didier Faivre, Chef du Département Navigation de l’ESA
- Raymond Rosso, Coordinateur interministériel délégué Galileo
- Patrick Rudloff, Responsable des Affaires européennes d’EADS-Astrium à Bruxelles

Animation
Guillaume Thibault
, Consultant

Patrick Rudloff, Alain Bories, Raymond Rosso, Jacques Barrot, Didier Faivre, Diego Canga-Fano et Guillaume Thibault.

 

Auditeurs de la séance.

 

Déroulement de la séance
- 9h00 : Accueil
- 9h15 - 10h45 : 1ère partie de la séance
- 10h45 - 11h15 : pause café-viennoiseries au Bar des journalistes du Sénat
- 11h15 - 12h45 : 2ème partie de la séance
- 13h00 - 14h30 : Déjeuner au Restaurant du Sénat
- 15h30 - 16h45 : Visite guidée du Sénat

Lieu : Sénat – 15 rue de Vaugirard – 75006 Paris. 

Prix : 50,00€